Fédérations et syndicats de shiatsu équin et animalier

Tout d'abord deux définitions afin d'éclairer le sujet.
 

Une fédération est une institution qui regroupe plusieurs personnes morales (le plus souvent des associations) ayant un objet similaire ou oeuvrant dans un but commun. Comme une structure associative elle dispose de statuts et d'un règlement intérieur qui lui sont propres. Le dosssier de création doit être déposé en préfecture comme toute association.
Elle peut être reconnue d'utilité publique comme la Fédération Française d'Equitation (FFE), c'est une fédération agréée par un ministère (Ministère de la Jeunesse, des sports et de la vie associative).
Pour les structures sportives, centres équestres par exemple, leur adhésion à cette fédération (FFE) leur permet d'accéder directement aux compétitions officielles. 
Ces fédérations forment à des métiers sanctionnés par des diplômes reconnus par l'Etat (exemple ATE, Accompagnateur de Tourisme Equestre, diplôme ou titre à finalité professionnelle FFE de niveau IV, numéro RNCP 64638). C'est un diplôme fédéral et reconnu par l'Etat. C'est le premier niveau de reconnaissance d'un diplôme. Le visa est le plus haut degré de reconnaissance du Ministère de l'Enseignement et de la Recherche. Il confère au diplôme sa valeur nationale (exemple diplôme d'Etat de Docteur Vétérinaire niveau I (bac+5 et plus) inscrit de droit au répertoire RNCP).
Exemples de diplômes : les galops d'équitation sont des diplômes fédéraux délivrés par la FFE et n'ont pas de certification RNCP donc non reconnus par l'Etat. En revanche les degrés (BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS ...) eux sont des diplômes reconnus et délivrés par les pouvoirs publics (ex. BPJEPS n° RNCP 8257). 

Un syndicat est une association de pesonnes qui a pour objet la défense d'intérêts communs : droits, intérêts sociaux, économiques et professionnels de ses adhérents. C'est une simple association qui se crée en déposant un dossier en mairie.

Donc pour résumer :
 

Fédérations et syndicats sont des associations faciles à créer par contre il est beaucoup plus difficile de les faire reconnaître "d'utilité publique".
Les diplômes s'ils ne possèdent pas de numéro RNCP ne sont pas reconnus par les pouvoirs publics.
Ce qui fait qu'aucun diplôme en shiatsu équin ou animalier n'est reconnu par l'Etat. Ces diplômes n'engagent que les écoles ou les formateurs qui les délivrent et ne sont en aucun cas les garants de la qualité des formations.
Donc qu'on vous dise que le diplôme en shiatsu équin ou animalier est fédéral ou visé par un syndicat ne lui accorde aucun "plus" par rapport à celui délivré par un organisme ou une personne non adhérente à une fédération ou syndicat.

Mes choix :
 

Personnellement je me suis beaucoup investie dans deux fédération (FFST et France Shiatsu) et dans un syndicat (SPSA) et je ne m'y suis pas sentie à ma place.
Je pratique et enseigne un shiatsu qui évolue constamment au fil de mon expérience, de mes rencontres avec d'autres professionnels du domaine de l'énergie et des animaux et de mes lectures.
J'ai pour principe de rester ouverte aux autres techniques, aux nouvelles découvertes et d'adapter mon shiatsu en fonction de ce que je juge pertinent.
Ainsi je préfère passer du temps à constamment améliorer mes formations, ma pratique et l'attention à mes élèves que de choisir d'adhérer à un courant de pensée obligatoirement limitatif.
Je pense donner à mes élèves des techniques shiatsu éprouvées et efficaces ainsi qu'une solide formation de base en Médecine Traditionnelle Chinoise.
Je partage aussi avec mes élèves et patients des techniques de travail qui me sont propres, toujours liées à l'énergie, qui viennent en complémet du shiatsu.
Je donne à mes élèves tout ce que je sais au moment où je les rencontre avec comme objectif de les former à être les plus efficaces possible pour le bien-être de leurs futurs patients.